Atelier Technique de Restitution et d'Installation du Collège de la Caravane pour l'Autonomisation de 100.000 Femmes.
La Commission Genre Femme Entrepreneuriat (CGFE) de la Fédération Ivoirienne des PME (FIPME) a organisé un Atelier Technique de Restitution et d'Installation du Collège de la Caravane pour l'autonomisation des femmes en Cote d'Ivoire.

La Fédération Ivoirienne des Petites et Moyennes Entreprises (FIPME) a perçu l’importance du rôle des femmes dans le dispositif économique au même titre que les hommes. Les femmes ont toutefois besoin de ressources pour leur développement entrepreneurial et managérial et ces ressources sont disponibles mais elles manquent souvent de l’information critique pour tirer profit de ces ressources.

Ainsi la première édition de la journée du financement de la femme entrepreneure en Côte d’Ivoire a eu lieu le 17 Octobre 2017. L’édition a confirmé l’importance de la femme dans l’économie, le secteur privé et le développement de la Côte d’Ivoire, mais surtout l’importance du financement dans le processus d’émancipation économique de la femme entrepreneure.

Une des recommandations fortes mise en avant par le Dr Joseph Boguifo, président de la FIPME lors de cette journée du financement au féminin fut de répéter cette journée mais en la rapprochant des femmes « hors d’Abidjan » et des différentes régions de la Côte d’Ivoire.

Dans cette optique, la Fédération, à travers sa commission genre, a lancé en juillet dernier, à Dabou, « la caravane de formation et d’installation de 100 000 femmes en entrepreneuriat » sur l’ensemble du territoire national, en partenariat avec divers partenaires techniques et financiers.

Il s’agit pour la caravane de mobiliser et transformer 100 000 femmes entrepreneurs et aspirant entrepreneures, des 31 régions de la Côte d’Ivoire, par un renforcement de leur structuration, par la fourniture d’informations de base pour leur financement et les ressources disponibles, un renforcement de capacités.

Lors d’un atelier technique de restitution du lancement de la caravane, doublé de la cérémonie d’installation du collège de la caravane, tenu vendredi 10 août à la Chambre de commerce et d’industrie de Côte d’Ivoire, à Abidjan, le secrétaire d’Etat auprès du ministre du Commerce, de l’Industrie et de la Promotion des PME, Anoblé Félix, a rassuré du soutien du Gouvernement pour cette initiative.

Il a par ailleurs signifié que cette caravane, qui est une première dans le pays, vise à amener de nombreuses femmes à leur autonomisation en renforçant leur structuration. Et ce, par une formation basique à entrepreneuriat et au montage de plans d’affaires ainsi qu’en les informant sur les critères d’éligibilité et d’accessibilité aux différents financements disponibles.

Selon le président de la FIPME, cette caravane est un vaste projet, ambitieux, qui vise à inclure les femmes dans le processus de l’entrepreneuriat pour leur autonomisation.

C’est pourquoi, cette initiative a été saluée par la présidente de la Commission Genre, Femme et Entrepreneuriat de la FIPME, Mme Zekré Claudine.

En tant que partenaire du projet à travers sa structure de formation « INITIATIVE 35-3», Dr Samuel Mathey a fait savoir que les modules de formation porteront entre autres sur "Entrepreneuriat à zéro franc", "Comment gérer l’argent", "Le montage de dossier et plans d’affaires".

La Caravane, qui démarre à partir du 1er octobre 2018 sillonnera la Côte d’Ivoire jusqu’en 2020 avec des périodes d’évaluation et de recadrage, est soutenue par de nombreux partenaires, notamment le Fonds d’appui aux femmes de Côte d’Ivoire (FAFCI), la Banque mondiale (BM) et le Programme des Nations-Unies pour le développement (PNUD).