PLAN D’APPUI AUX ENTREPRISES IVOIRIENNES FACE A LA PANDEMIE DU COVID-19 : MISE EN PLACE DE DEUX FONDS DE SOUTIEN
Le mercredi 22 avril 2020, le Premier Ministre Monsieur Amadou Gon COULIBALY a reçu à la primature les acteurs du secteur privé lors d’une réunion du Comité de Concertation Etat/ Secteur Privé (CCESP).

« Nous sommes très heureux de l’intérêt que le gouvernement accorde au secteur privé en cette période difficile. La quasi-totalité de nos préoccupations ont été prises en compte dans le Plan de soutien aux entreprises. Nous sommes à la disposition du gouvernement pour passer à la phase d’opérationnalisation. Les mécanismes mis en place, à cet effet, répondent aux attentes du secteur privé. » C’est par ces mots que monsieur Jean-Marie ACKAH, Président de la Confédération Générale des Entreprises de Cote d’Ivoire (CGECI) s’est exprimé à la suite de cette rencontre.

Représenté par la CGECI, la Chambre de Commerce et d’Industrie de Cote d’Ivoire (CCI-CI) et la Fédération Ivoirienne des PME (FIPME), le secteur privé s’est réjoui du Plan de soutien aux entreprises annoncé en mars dernier par le Premier Ministre, Monsieur Amadou Gon COULIBALY.

Mis en place pour faire face aux effets dévastateurs de la pandémie du COVID-19 sur l’économie ivoirienne, le Plan de soutien du gouvernement met sur pied deux (2) fonds d’appuis aux entreprises : un fonds de cent milliards (100.000.000.000) de francs CFA pour les grandes entreprises et un autre fonds de cent cinquante milliards (150.000.000.000) de francs CFA pour les petites et moyennes entreprises (PME).

Les ressources qui constituent ces fonds sont en cours de mobilisation et sont évaluées à trente milliards (30.000.000.000) de francs CFA aujourd’hui pour les grandes entreprises et quarante milliards (40.000.000.000) de francs CFA pour les PME.

A la suite de cette annonce, le Premier Ministre a rassuré les acteurs du secteur privé et à assurer que le gouvernement ne ménagera aucun effort pour leur apporter l’accompagnement nécessaire.

Pour terminer, le secteur privé a lancé un appel aux entreprises afin qu’elles puissent être patientes.



B.S.A