PREPARATIFS DE L’ANNEXE FISCALE 2020 : D’IMPORTANTES DISPOSITIONS EN FAVEUR DES ENTREPRISES
L’impôt minimum forfaitaire (IMF) devrait être supprimé du dispositif fiscal ivoirien, du moins pour l’annexe fiscale de 2020. C’est la nouvelle qui circule depuis quelques jours. Des patrons d’entreprises en témoignent et en sont satisfaits.

C’est le cas de Moussa DIOMANDE Elias Farrakhan, président de l’association des entreprises privées de Côte d’Ivoire (AIEP), par ailleurs, 1er vice-président de la Fédération des Petites et Moyennes entreprises (FIPME) qui, joint au téléphone le mardi 12 mars a exprimé sa joie. « Effectivement, par courrier référencé n° 1400/SEPMBPE 2019/CAB-00/CCPB portant en objet mise en œuvre des mesures fiscales datant du 7 mars 2019 qui nous est parvenu le 11 mars 2019, la FIPME a été informé que le secrétariat d’Etat auprès du Premier ministre en charge du budget et du portefeuille de l’Etat, a prié la Direction générale des impôts de faire procéder à la suppression de l’impôt minimum forfaitaire lors de l’élaboration de l’annexe fiscale de 2020. Nous nous en réjouissons » a-t-il laissé entendre.

Et ce n’est pas tout. Le gouvernement a aussi décidé d’étendre le bénéfice de la réduction d’impôts aux entreprises qui sont dans le cas d’une location gérance. « Toutes ces mesures vont rassurer les entreprises, surtout nos Pme. Et je tiens à dire merci au gouvernement d’avoir entendu nos doléances » a conclu le Dr Moussa DIOMANDE Elias Farrakan. A noter que, le dispositif fiscal actuel fixe le taux de l'Impôt minimum forfaitaire (IMF) à 1% pour tous les contribuables. En outre, le minimum de perception est de 5 millions F CFA et le maximum à 50 millions F Cfa pour toutes les entreprises, à l'exception des stations-services et des distributeurs de gaz butane.

Source : Fraternité Matin

 

FRANCIS KOUAMÉ