Mot de condoléances de la Présidente de la Commission Genre Femme Entrepreneuriat (CGFE) de la FIPME
C’est avec émoi et stupéfaction que la Commission Genre Femme Entrepreneuriat (CGFE), organe spécialisé de la Fédération Ivoirienne des Petites et Moyennes Entreprises (FIPME) dans la lutte pour l’Autonomisation de la femme, a appris le décès de SEM Amadou GON COULIBALY, Premier Ministre, Ministre du Budget et du Portefeuille de l’Etat, Chef du Gouvernement, survenu le mercredi 8 juillet après avoir pris part, aux côtés du Président de la République, au Conseil des Ministres.
 

La Présidente et les membres de la Commission fortement affectés par cette triste nouvelle  présentent leurs condoléances les plus sincères à SEM Alassane Ouattara, Président de la République de Côte d’Ivoire, à son épouse Madame Dominique Ouattara, à l’épouse du Premier Ministre, à ses enfants ainsi qu’à la grande famille GON COULIBALY.

La Commission Genre Femme Entrepreneuriat a initié sous la  houlette du Premier Ministre, qui en était le Parrain, une importante caravane en vue d’enrôler et d’initier 100 000 femmes à l’entrepreneuriat sur tout le territoire national avec à la clé une accessibilité aux fonds dédiés aux femmes logés dans les institutions qui les détiennent, et ce, en vue de leur Autonomisation.

Le Premier Ministre, fier de ce projet, lui accordait un intérêt tout particulier et y suivait personnellement son évolution. Nous, femmes de Cote d’Ivoire, étions fières d’avoir un Parrain si sensible aux difficultés auxquelles nous sommes confrontées et de la place centrale que ce projet leur accorde.

La Commission Genre Femme Entrepreneuriat, très affligée par cette grande perte, garde du Premier Ministre SEM Amadou GON COULIBALY, le souvenir d’un Grand serviteur de l’Etat, très avisé sur l’importance du Genre dans la société et du rôle déterminant qui est le sien.

Dans ce moment de dure épreuve, nous adressons également nos condoléances aux membres du Gouvernement  qu’il a conduit avec abnégation jusqu’au bout, à sa  famille politique et à la gente féminine qui pleurent un digne fils de la Cote d’Ivoire.

A toutes et à tous nous disons YAKO !                            

Que le Tout Puissant apaise la douleur du Chef de l’Etat SEM Alassane Ouattara,
de Madame Dominique Ouattara, de l’épouse du Premier Ministre, de ses enfants et de sa famille.

Que Dieu dans sa grande Miséricorde l’accueille dans son Paradis.

Que la terre lui soit légère !

Madame KOUADIO Claudine Espse ZEKRE,
Présidente de la CGFE